« Musée haut, musée bas » au théâtre de l’Allegria

LE TOURNAGE

J’ai eu le plaisir de réaliser un reportage pour une troupe de théâtre, rencontrée par l’intermédiaire de Jean-Marc Laurent, l’un des comédiens.

« Musée haut, musée bas » est une pièce de Jean-Michel RIBES, brillamment interprétée au Théâtre de l’Allegria du Plessis-Robinson par la troupe de Nicolas Dupouy, lors d’une représentation le 23 Juin 2018.

J’ai été accueilli chaleureusement par ces 10 personnes à l’occasion de l’une des répétitions de la pièce. L’objectif : réaliser une vidéo dans un format de moins de 10 minutes, incluant des extraits d’interviews, de répétition et de spectacle.

Côté matériel, je me suis servi d’un Canon EOS 80D avec objectif 18-135mm stabilisé, accompagné du RØDE VideoMic PRO Rycote. J’ai également apporté un spot avec parapluie pour un meilleur éclairage lors des interviews.

LE MONTAGE

Après deux séances de tournage, il était temps de passer au dérush. J’ai d’abord isolé et découpé les meilleurs moments de chaque interview. Il fallait ensuite associer les extraits correspondants en fonction de ce que j’avais en stock, en faisant si possible des transitions logiques. Pour chaque interview, j’ai choisi des images d’illustration et des extraits de la pièce.

Une fois que tout était assemblé, j’ai procédé au traitement et au mixage du son. Une étape délicate puisque les interviews ont été filmées dans une pièce qui n’avait pas une bonne acoustique. Quant aux prises de son lors du spectacles, certaines étaient parasitées par des ondes téléphoniques, d’autres par des bruits de soufflerie. De plus, il était nécéssaire d’augmenter ou de baisser le son en fonction des comédiens, ce qui venait parfois accentuer le bruit ambiant…

Pour contrebalancer ce problème et pour ajouter du rythme au reportage, j’ai utilisé quelques outils de traitement sonore et j’ai pris le parti d’ajouter en fond deux musiques libre de droits aux sonorités Jazz / Jazz Manouche. L’idée étant qu’elles soient assez peu présentes pour ne pas transformer le reportage en effet « bande annonce ».

Ensuite vient l’étalonnage : moins de blancs, plus de chaleur, moins de lumière, plus de contraste… Chaque plan a été corrigé pour donner une impression d’uniformisation visuelle de la vidéo.

Une fois le résultat satisfaisant, la vidéo a été transmise à l’équipe 7 jours après la représentation.

Un grand merci à Nicolas Dupouy ainsi qu’aux talentueux comédiens : Seddik Agueb – Kevin Failly – Christel Gabard – Jean-Marc Laurent – Jean-Baptiste Hoyelle – Myriam Senouci – Fabienne Vassard – Emilie Vauthrot – Emile Verdurand.

Pin It on Pinterest